Le Brésil et le Mexique ont échangé la liste de demandes et d’offres à fin d’étendre l’accord

Le Brésil et le Mexique ont échangé des listes réciproques de demandes et d’offres à fin d’étendre l’Accord de complémentarité économique (ACE) 53, comme il a été organisé par les présidents Dilma Rousseff et Enrique Peña Nieto, le gouvernement brésilien a annoncé aujourd’hui. Le ministère brésilien des Affaires étrangères a déclaré samedi dans un communiqué que l’échange de listes de marchandises a eu lieu vendredi et les commandes et les offres comprennent « des articles d’intérêt, que ce soit industriel ou agricole ».

Les listes seront évaluées par les équipes techniques des deux pays seront examinés lors de la prochaine réunion de négociation prévue entre le 16 et 18 Février à Brasilia.« Les deux plus grandes économies d’Amérique latine cherchent une augmentation substantielle dans l’univers tarifaire libéralisé », dit la déclaration, dans laquelle il a souligné que la « dimension » des deux pays exige « une expansion de préférences tarifaires ».La liste d’échange « représente une étape importante et intègre l’ordre du jour de la négociation bilatérale comprend un large éventail de questions », le ministère des Affaires étrangères. Les secteurs des services, le commerce électronique, les marchés publics, les mesures sanitaires et phytosanitaires, les obstacles techniques au commerce, la propriété intellectuelle, la cohérence de la réglementation, entre autres sujets, sont abordées par les négociateurs.

Le élargi 53 ACE cherche à exploiter le «grand potentiel de croissance” dans deux pays dont le commerce ne dépasse pas 2% de leur commerce à l’étranger en 2012-2014. De Janvier à Novembre de cette année, le Mexique était la huitième destination des exportations brésiliennes et le neuvième d’origine des importations dans un courant de 7.440 millions. L’année dernière, le commerce bilatéral a atteint 9.030 milliards de dollars.

Source: MéxicoXport