Le Mexique et les États-Unis de renforcer la coopération sur la sécurité alimentaire

Le but est d’assurer la salubrité des aliments produits et échangés entre les deux pays, au bénéfice des consommateurs. Travail de coopération menées par le Service national de santé, sécurité et qualité des aliments (SENASICA) et la US Food and Drug Administration (FDA, pour son sigle en anglais) ont le but d’obtenir une compréhension complète et approfondie de chacun des systèmes de salubrité des aliments , ce qui facilitera le commerce des aliments frais agile et sûr. Dans le cadre d’une réunion bilatérale entre le directeur en chef du SENASICA, Enrique Sanchez Cruz, et le commissaire de la FDA, Stephen Ostroff, tenue dans les locaux du Secrétariat de l’agriculture, de l’élevage, du développement rural, de la Pêche et de l’Alimentation (SAGARPA) Les deux fonctionnaires ont parlé Pour de plus amples renforcement de la coopération en matière de sécurité alimentaire. Ces actions se traduira par des avantages pour les consommateurs au Mexique et aux États-Unis ainsi que les producteurs, qui peuvent vendre des aliments frais plus facilement et dans une meilleure compétitivité, disaient-ils. Mis en évidence les réalisations résultant de la signature de la «Déclaration d’intention pour la coopération dans l’Alliance pour la sécurité des produits frais et peu transformés agricoles» en Juillet 2014 par lesquels les groupes de travail qui ont été construits ont été intégrés dans le système de sécurité sanitaire des produits agricoles. Ces groupes de travail abordent des questions telles que l’échange d’information, d’éducation et de sensibilisation, la formation des auditeurs et des inspecteurs, la collaboration de laboratoire et de riposte aux flambées de maladies ou de parasites, à travers laquelle le Mexique et les États-Unis peuvent avoir une meilleure compréhension des normes, directives et mieux pratiques pour les règlements de sécurité dans chacun de leurs systèmes.

Les fonctionnaires ont souligné l’importance de poursuivre ce travail et à renforcer les liens à construire une relation forte entre les institutions de santé au Mexique et aux États-Unis. Ils ont noté que ces questions sont d’une importance particulière pour l’entrée en vigueur de la loi de modernisation de la sécurité alimentaire (FSMA, pour son sigle en anglais) des États-Unis, ce qui implique des engagements pour les producteurs, emballeurs, expéditeurs et les commerçants fresques. Enrique Sanchez Cruz a expliqué que, sur les instructions du titulaire du SAGARPA, José Calzada, SENASICA travailler avec les exportateurs mexicains de produits frais pour répondre aux normes de sécurité requises par les nouveaux règlements. Stephen Ostroff dit Loi sur la modernisation de la sécurité alimentaire a été conçu pour renforcer la production d’aliments sains, de sorte que son principal changement est que maintenant l’accent est orientée vers la prévention d’un problème de sécurité alimentaire. Voilà pourquoi, at-il ajouté, que la FDA travaille avec le SENASICA pour faire connaître les différents aspects de la Loi exportateurs mexicains, afin de continuer à satisfaire les règlements nécessaires. Il est important, at-il dit, que les gens peuvent comprendre et répondre aux exigences de faciliter les activités de vérification, de certification et d’inspection. Le directeur général de la Sécurité agroalimentaire, Aquaculture et des Pêches SENASICA, Hugo Sánchez Fragoso a annoncé en Février tiendra un forum de formation à Morelia, Michoacan, visant à techniciens, producteurs, transporteurs et distributeurs de produits frais. Il a déclaré que le SENASICA a mis un accent particulier sur la formation dans trois des règlements établis par les États-Unis: frais, la vérification du programme des fournisseurs étrangers, et l’accréditation des tiers, étant donné que les plus affectent l’exportation du pays voisin du Mexique.

Lors de la réunion, ils ont aussi le directeur de la Sécurité agroalimentaire, exploitation biologique et pesticides SENASICA, Silvia Elena Rojas Villegas; le commissaire adjoint des programmes internationaux de la FDA, Mary Lou Valdez; Directeur régional de la FDA pour l’Amérique latine, Edmundo Garcia; le Directeur régional adjoint pour l’Amérique latine, Sandra Cross, et l’analyste des affaires réglementaires internationales, Ana Lilia Sandoval, entre autres.

Source: MéxicoXport